30/01/2017

L'Hebdo est mort! C'est ki ki fait la Suisse romande maintenant?

De bleu, de bleu… !

T’as vu dimanche soir à la téloche ? Y avait Pilet qui pleurait la mort de l’Hebdo. « C’est nous qui, c’est nous quoi… - qu’il psalmodiait le gars, - c’est nous qui avons dénoncé l’argent sale, qui avons dit que sans l’Europe point de salut… » Tu parles d’une épitaphe ! Mais mézigue, c’qui me rend le plus tristounet  c’est qu’j’vais plus savoir le blaze des cent Suisses romands qui faisaient, année après année, mon beau pays. J’pourrai plus brûler un cierge pour eux à la Saint Calvin. J’sens qu’j’vais être un peu paumé c’tannée. Et qu’est-c e que je vais mettre sur la porte du frigo ? De 2005 à 2016 j’y avais collé les bobines découpées des meilleurs : Orianne Collins, la, l’ex, la femme du batteur, Christophe Darbellay, çui qui repeuple l’outre-Sarine, Bernard Nicod çui qui qui…, Dominique Giroud, çui qui nique, nique l’impôt, Yvan Perrin, çui qui buvait du p’tit lait avant les séances du Conseil d’Etat, Pascal Jaussi, çui qui voulait s’envoyer en l’air, Jackie De Quattro, l’ange exterminateur de clebs et de fonctionnaires…  De bleu, de bleu… ! Tous des cadors mon n’veu ! T’aurais vu la porte de ma cabine à bière ! Mes potes de la Queue-d’Arve en bavaient des ronds de chapeau quand y débarquaient dans ma turne. Y en a même qui s’agenouillaient et qui disaient trois Pater et deux Ave avant de se jeter des godets.

Or donc, on est foutu j’vous dis. Plus de Pilet plus de Jeannet, plus de guide suprême. Je vais devoir voler dans la rue des portraits de concierges, de mécanos, de caissières, d’architectes, de curés, de pasteurs, de sportifs, de menuisiers, de profs de géo, d’immigrés, de sans abri, de chefs de gare, d’agriculteurs, de politiciens, de médecins… bref, de tous ceux et celles qui font VRAIMENT la Suisse romande.

Le groumeur genevois

13:21 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Bravo le groumeur, texte génial, manque plus que l'accent :-)
Merci pour ce clin d'oeil rafraichissant qui nous change des larmes de crocodile versées par ceux qui ne lisaient/n'achetaient même pas ce magazine !!

Écrit par : A, Piller | 31/01/2017

Les commentaires sont fermés.