01/05/2017

Entrer dans la grande pétaudière

De bleu, de bleu… !

C'est le 1er mai et j'suis au turbin en train de siroter une pression. Même pas eu l'temps de passer à Cornavin pour acheter un brin de muguet pour Bobonne. J'ai une excuse qui devrait plaire à Ruetschi et à Mabut: j'avais hâte de lire la Julie. J'aurais pas dû!

Ça f’sait des lustres que j’avais perdu de vue François Cherix, le mec du NOMES (Nouveau mouvement européen suisse). J’croyais qu’il s’était réfugié au fin fond des pays baltes ou au Grand-Duché du Luxembourg. Faut dire qu’il s’était ramassé une telle dérouillée lors des votations sur l’Europe… Ben non ! J’viens de r’voir sa tronche joufflue et barbue dans les gazettes. Tout chenu kil est devenu le gonze ! Il ne lui manque que la boucle d’oreille et le capet d’armailli pour ressembler à un Uranais k’aurait émigré à Charmey ; y manquait plus qu’le son pour que j’m’étrangle complètement.

Pas rancunier pour un rond le François ou alors complètement barjot. Selon lui   « La Suisse doit impérativement stabiliser puis reprendre son intégration européenne (.) et choisir son camp face au nationalisme »

Y m’fait penser au petit tailleur de Londres qui, s’adressant à la cour d’Angleterre pour défendre ses propres intérêts dans une lettre pamphlet, écrivait : « Nous peuple de Londres… »

Va falloir k’il redescende de son botte-cul le Cherix d’ces damnés europhiles. Y paraît qu’on « perdrait notre temps en tergiversations diverses ». Tu les as vues où les tergiversations mon chocolat Cherix ? T’as d’jà entendu parlé du mot démocratie ? Tu sais, ce truc qui donne au peuple tout pouvoir ; même de dire non à la grande pétaudière.

Réjouissons-nous mes frères ! Le Cherix bibi va lancer une campagne à « grande échelle » de sapeur-pompier-ponne-œil. Ça va s’appeler « ChezMoiC’estl’Europe » un slogan que ne manqueront pas d’entonner les migrants des radeaux de la Méduse et les Ecossais en kilt.

Et chantons en chœur le pays romand… !

 

Le Groumeur g’nevois.

12:41 Publié dans Humeur | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Merci de me permettre d'échapper à ces soupirs qu'il m'inspire. Je zapperai donc la publication du 1er mai pour éviter de déprimer.

Écrit par : Pierre Jenni | 01/05/2017

Les commentaires sont fermés.