17/10/2017

Balance ta truie!

De bleu, de bleu… !

Si j’en crois les gazettes, Harvey Weinstein serait le pire prédateur sexuel que le monde ait connu ; à côté de lui DSK ne représenterait que de la roupie de sansonnet (à ne pas confondre avec la groupie du chansonnier). Dans le fond qu’est-ce qu’on lui reproche à ce pervers ? De s’être présenté tout nu et en érection devant de pures demoiselles, d’avoir demandé parfois, exigé souvent, forcé dans la plupart des cas les demoiselles starlettes à lui prodiguer quelque gâterie en échange de promesses aussi fumeuses que des pipes de bruyère… ou payé quelques milliers de dollars à certaines pas du tout contentes mais qui ont quand même accepté le pognon. Un vrai porc donc !

D’ailleurs une célèbre journaliste dont je n’avais jamais entendu parler, Dame Sandra Müller, vient de créer un « Touite » qui s’appelle « Balance ton porc » et dont elle nous dit qu’il n’est pas un appel à la délation mais tout juste un appel à la dénonciation. C’est qu’on appelle une licence poétique ou une subtilité de langage.

Du coup, toutes les starlettes en mal de lumière se rappellent leurs mésaventures d’il y a quelques lustres, des milliers d’anonymes emboîtent le pas et « dénoncent » à queue-mieux-mieux leurs imprésarios, leurs agents, leurs producteurs, leurs metteurs en scène, leurs maris, les passants, les habitués du métro , les patrons et les garçons bouchers .

Bref ! Mes potes de la Queue-d’Arve, misogynes, machos ou séducteurs invétérés, brandissaient ce matin à l’apéro le canard 20 minutes qui inonde les trains et les gares à l’heure où les mômes vont à l’école. « Elles veulent du respect les gonzesses – gueulait Julot – et en v’là une qui fait des montages photos d’anus féminin transformés en escaliers » Giulia qu’elle s’appelle l’artiste en question qui prône la non censure des corps de femme. « C’est archi-érotique ! » titre le journal. Gageons que si les montages étaient l’œuvre d’un Giulio, la mère Müller aurait « dénoncé » le porc.

Après deux Kir et trois limonades on avait presque fait le tour de la question. Jimmy avait sorti les pages frivoles du Matin de Lôzanne où des péripatéticiennes te présentent en couleur leurs spécialités cul-inaires.

Or donc les mecs, si ce n’est pas déjà fait,va falloir vous tenir à carreau ou alors participer à un nouveau « Touite » qui s’appellerait « balance ta truie » et qui dénoncerait les nanas aguicheuses, les décolletées jusqu'à la taille, les cougars, les Bribri, les nymphomanes, ou les ceusses en goguette qui balancent les réflexions du genre « Il a un beau p’tit cul de gars-là, j’en ferais bien mon weekend de pluie.

De bleu, de bleu… les filles ! C’est vrai que le mec Vinestine (comme on dit là-bas), les violeurs et les profiteurs de filles sans défense ne méritent que la taule ; mais, de grâce, laissez-nous vous dire que vous êtes jolie, belle, élégante, attirante ! Laissez-nous vous inviter pour un café, un apéritif, un repas et plus si entente ! Laissez-nous vous « galanter », vous faire marrer, vous intéresser ou même vous offrir des fleurs !

Sinon qu’est-ce qu’on va se faire ch… !

Et ce sera tout pour aujourd’hui.

Le Groumeur genevois.

18:05 Publié dans Air du temps | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Excellent trait d'humour sur un sujet d'actualité qui éclipse presque tous les autres !!!

Écrit par : Marie | 18/10/2017

Le Hashtag balancetatruie semble prendre sur Tweeter. Il m'a aussi inspiré un billet.

http://hommelibre.blog.tdg.ch/archive/2017/10/17/fais-pareil-balancetatruie-287129.html

Écrit par : hommelibre | 18/10/2017

Franchement, s’il ne s’agissait que de galanteries !!! Je crois que comme beaucoup d’hommes, vous ne vous rendez pas compte. Combien d’entre vous ont-ils été coursés dans un parc, en plein jour, par une femme qui vous met la main au panier sous la jupe ? Ah oui, c’est vrai, vous ne portez pas de jupe. Ça doit être pour ça, alors.
O.

Écrit par : Odrade | 19/10/2017

Les commentaires sont fermés.