01/06/2018

Donald, Stan, Serena et les autres


De bleu, de bleu...!
J'viens d'passer quelques jours à l'hosto après quelques heures sur le billard. Quand j'me suis réveillé d'une narcose qui m'avait entraîné dans des rêvasseries aussi insolites qu'étranges: Maudet était en mission à Dubaï et Zidane au Quatar, v'là que mon voisin de plumard, tout jouasse, ma jeté un "Ah! tu t'réveilles enfin machin" Il était temps; ta moitié est passée trois fois et t'as laissé un message sur ta table de nuit. De fait, Bobonne a griffonné sur un papier les mots suivants: "Salut mon gros lapin. Marre d'attendre. La cantine me sortant par les trous de nez je rentre à la maison terminer mon repassage." Bonne nouvelle? m'interroge le gonze d'à côté qui pieute avec une jambe en l'air et des tuyaux placés au hasard de son anatomie le faisant ressembler à une sorte de robocop abîmé. J'opine de ce qui me sert de chef puis, dans un élan de politesse retrouvé j'émets un borborygme qui ressemble à un "Oui Monsieur, votre sollicitude me touche infiniment et je me réjouis de partager avec vous l'objet de cette missive qui, en effet, consacre une bonne nouvelle; ma chère épouse, dans un élan d'amour et de bonté, est rentrée au logis empeser mes chemises". A voir la tronche qu'il fait Robocop, j'me dis que mon borborygme ne devait pas être très clair car il se renfrogne et, tout de go, solliloque une remarque dont je distingue quelques mots peu flatteurs du genre: "Tudieu le mec! L'est aussi sympathique que mon alcoolo de daron un jour de flotte." Moi, vous me connaissez, en parfait groumeur repenti j'tente une excuse un peu bidon mais qui semble faire son effet: "Désolé mon vieux mais je sors des vappes et j'ai pas encore les idées très claires." Il a l'air de se calmer, se saisit d'une télécommande et allume la télé. Quelle horreur! En zieutant l'écran j'me dis que je ne suis pas encore réveillé et que ma narcose me garde encore dans une succession de rêves et de cauchemars. Sur l'écran, et grâce aux effets de la zapette que le nière manie comme Pagani les prospectus de votation, je vois tour à tour un président américain surmonté d'une tourte blonde annonçant une guerre commerciale avec l'Europe, un Wawrinka du Gros-de-Vaud pleurnicher sur les "genkisonméchants" mais, et surtout, une sorte de suma (féminin de sumo) américaine vêtue d'une invraisemblable combinaison moulante noire que Botero aurait dessinée pour emballer des jambons, qui tente d'assommer une fluette adversaire en jupette sur une terre rouge et battue, 
De bleu, de bleu...! C'était à ce point effrayant que j'ai appelé l'anesthésiste pour qu'il me r'file une nouvelle narcose.
Le Groumeur genevois

09:38 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | | |

Commentaires

@Groumeur genevois, va vous falloir soit une narcose supplétive - pas forcément remboursable,
soit être en capacité de survivre à digérer un régime de fer (assurément non remboursé), mais si vos descendants vous y incitent, dsl mec mais va falloir discuter fisc, patrimoine, histoire passée et avenir...

Bon courage, pour digérer la suite.

Écrit par : divergente | 01/06/2018

Vous vous faites hélas rare, cher Groumeur, mais cela vaut toujours la peine de patienter !! Merci pour ce joli clin d'oeil sur l'actualité de ces derniers jours !!

Écrit par : A. Piller | 05/06/2018

Les commentaires sont fermés.