Des bagnoles écolos? Mon oeil!

Imprimer


De bleu, de bleu...!

Pour ne rien t'cacher j'en ai ras-le-bol des bagnoles qui te coûtent la peau des fesses à la moindre rayure de carrosserie.
Tu mets ça sur le même panard que les grandes morales écologistes qu'on te balance à la figure chaque fois qu'une de tes vaches pète pour agrandir le trou d'ozone et tu comprends qu'on est entré définitivement dans un monde de barjots.

J't'explique le raisonnement:

Y'a une cralée d'années, c'est mille cinq cents balles que j'avais déboursés, grâce à un petit crédit ORCA pour ma première Volvo 121 kavait déjà 190'000 kiles au compteur. Les rayures sur la carrosserie? J'm'en foutais comme Hollande des sans dents ou Guelpa de ses comptes de voyages.

A moins d'un camion ou d'un train qui te billent dedans, il était impossible d'envisager la moindre visite au carossier du coin; d'ailleurs cézigue te tirait la gueule quand y t'voyait passer.

T'aurais vu les pare-chocs d'la Suèdoise? Mahousses k'ils zétaient; et tout chromés. Avec juste un pt'it peu de rouille pour faire "vintage" comme y disent maintenant.

Avec ça tu pouvais te parquer à la rue des Pâquis sans craindre qu'un poivrot sortant du Mascotte te bouzille le cul en plastoque de ta pompe dernier cri.

Or donc je viens de vivre l'expérience la plus écologique de ma si longue existence de groumeur patenté.

Au dernier salon de l'auto Bobonne a vidé le cochon de céramique dans lequel elle jette abondamment et depuis des lustres ses éconocroques. Rouge pétante la bagnole qu'elle s'est choisie, avec quatre portes et des rétroviseurs ki se règlent tout seuls quand t'enfiles la clef dans la serrure. T'aurais vu ma dulcinée! Le premier soir j'ai dû me farcir trois allers et retour entre la Servette et Collex-Bossy.

Hier soir malheureusement, en rentrant du turbin, j'ai trouvé Bobonne en pleurs entre la porte du réfrigérateur et celle du four. Entre deux hoquets j'ai cru piger que la carlingue de son auto s'était fait déglinguer par un malotru parti sans laisser d'adresse.

De Bleu, de bleu...! Le pire nous attendait c'matin en découvrant que l'assurance Kascouille ne couvrait pas les dégâts de parking. "Ah non Monsieur! vous aurez mal lu le contrat- nous a gazouillé la préposée - vous avez bien une assurance Kaspot complète mais elle n'est pas complète-complète, de plus - a susurré la gueuse - votre franchise est de mille balles...

Comme j'étouffais au bigophone elle a dû croire que j'étais père plexe car ses derniers mots ont été: "J'vous envoie un expert?" Non, un cardiologue siouplaît.

Mais le pire m'attendait et je sens que je vais cauchemarder des plombes en repensant au regard sardonique et légèrement de traviole du carrossier quand il a vu l'avant de la caisse et la gueule enfarinée de ma moitié.

Ouah! - qu'il a fait - Oulala! -qu'il a ajouté. Mais encore? - ai-je osé - et là le gonze a sorti un p'tit carnet et nous a établi une petite liste à côté de laquelle celle des pompiers de Notre Dame est de la roupie de sansonnet.

A l'en croire fallait tout démonter et commander des pièces en authentique plastique d'origine qu'il ne recevrait que dans quelques jours et que la calandre serait blanche et donc kil allait devoir la peindre etc. etc.

Bref! Une liste de Prévert sans la poésie mais dont tu sais déjà qu'elle va ruiner ta carte de crédit
Le mec a eu beau me parler d'énergie cinétique qui sauvait des vies et que les bagnoles n'avaient jamais été si performantes et que bla bla bla...

Donc, et si j'résume, je paie pour avoir un sachet en plastique pour les commis, tous les aliments ou presque sont présentés sous plastique, le lac de G'nève déborde de plastique, les gamins manifestent dans la rue contre le plastique, la bagnole de bobonne est en plastique, réparer du plastique coûte aussi cher qu'un voyage à Lourdes, l'assurance ne couvre pas tout, et il devient impossible de trouver une tire qui aurait des pare-chocs résistants donc écolos.
Belle époque!

Et ce s'ra tout pour aujour'hui.

Le Groumeur genevois

Lien permanent 1 commentaire

Commentaires

  • Excellent et tellement réaliste
    Joyeuses Pâques

Les commentaires sont fermés.