Le groumeur genevois

  • Un livre sous le sapin?

    Imprimer

    Lien permanent Catégories : Genève 0 commentaire
  • Nécro folie

    Imprimer

    De bleu, de bleu… !

    Tandis qu’à Piogre, on se creuse encore le ciboulot pour savoir s’il était de bon ton de permettre le cimetière des Rois à Grisélidis Réal , écrivaine, artiste-peintre, belle de nuit combattante qui claironnait «  qu’une vieille pute ne baisse jamais pavillon » lorsqu’elle arpentait le pavé en compagnie de ses copines d’Aspasie pour défendre le plus vieux métier du monde

    Bref ! Tandis que les bien pensants font la gueule sur la question, nos voisins de la Macronxagone, tels les anciens Grecs, divinisent leurs idoles. Ce fut d’abord Johnny le rocker pour lequel Macron se fendit d’un éloge funèbre qui fit pleurer les fans et les fanées sur l’air du « pour qu’il ne meure jamais ».

    Belote avec Bébel l’acteur lors de la cérémonie aux Invalides, « Belmondo c’était un peu nous, en mieux ! » clama le Président avant de s’adresser directement au cercueil : « Adieu Bébel ».

    Rebelote avec Tapie, « l’homme aux mille vies » comme on l’a lu dans tous les canards. Là c’est pas les Invalides mais un stade de foot et trois jours de liesse populaire aux accents d’Adidas, du Crédit Lyonnais, de la prison des Baumettes, du Tour de France et d’autres peccadilles bokassiennes  que j’vous passe, qui saluent celui dont Macron prend congé par ces mots :  « le visage de la victoire s’en est allé. »

    J’adore nos copains Frouzes qui nous prennent souvent pour de tristes provinciaux  et qui chialent à la moindre disparition de leurs célèbres mortels.

    Ben va falloir vous munir de kleenex les gars !

    Z’avez pas fini d’entendre les éloges de votre président. Désolé de vous dire ça mais sa réélection ne faisant aucun pli je dresse ici une courte liste de ce qui vous attend lorsqu’il aura à prononcer d’autres mots pour (ce qu’à Dieu ne plaise trop vite) Delon, Bardot, Mireille Mathieu ou  Line Renaud.

    Et ce s’ra tout pour cette veille de week-end.

     

    Le Groumeur genevois

    Lien permanent 2 commentaires
  • Et que vivent les virus

    Imprimer

    De bleu, de bleu...!
    Apha, bêta, gamma, delta, poggia. ça c'est fait!
    Il nous reste à découvrir les variants epsilon, zêta, êta, thêta, iota, kappa, lambda, mu, nu, ksi, omicron, pi, rhô, sigma, tau, upsilon, phi, khi, psi et oméga.... sauf bien entendu si l'on passe ensuite aux caractères chinois.
    Et ce sera tout pour aujourd'hui.
    Le Groumeur genevois

    Lien permanent 0 commentaire